3 298 nouveaux cas de Covid-19, forte augmentation cette semaine

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus connait une hausse importante entre le 2 et le 8 mai, selon le bilan hebdomadaire de l’Agence Régionale de Santé de ce mardi 10 mai. 

Les indicateurs du Covid-19 augmentent de façon très modérée cette semaine avec  3298 nouveaux cas de coronavirus (contre 2022 nouveaux cas la semaine précédente) entre le 2 et le 8 mai, selon le bilan hebdomadaire de l’Agence régionale de santé de ce mardi 10 mai.

Les nouveaux cas enregistrés cette semaine portent à 159 187, le nombre de cas depuis le début de l’épidémie (155 534 la semaine précédente). Le nombre de tests augmente : 13 688 contre 11628 il y a 7 jours. 

Le taux d’incidence augmente légèrement pour la deuxième fois depuis 7 semaines avec 919 nouveaux cas. Il était de 564 cas pour 100 000 habitants, la semaine dernière. Il reste supérieur au seuil d’alerte (50 pour 100 000) depuis 41 semaines. 

Le taux de positivité continue de remonter, quant à lui, pour la cinquième semaine consécutive, avec 24,1 %. Il était de 17,4% la semaine dernière. Il est au-dessus du seuil d’alerte (10%).

Indicateurs en hausse

Le nombre d’hospitalisations augmente légèrement cette semaine :  24 contre 19  il y a une semaine, dont 3 en soins critiques (comme la précédente).

Le nombre de décès du coronavirus reste à 929 morts. 

À ce stade selon l’ARS, 143 073 personnes de 12 ans et plus disposent d’un schéma vaccinal complet (45,2 %%) et 88 336 ont reçu une dose de rappel (1er rappel), soit 27,9% de la population.

Cette semaine, note l’ARS, une accélération de la circulation du SARS-CoV2 est observée en Martinique. « Le taux d’incidence progresse de 60 % par rapport à la semaine précédente ; les taux de positivité et de dépistage sont également en augmentation avec respectivement 6,4 points et 17 % ».

À l’hôpital, une nette augmentation du nombre de passages aux urgences adultes est également observée ainsi qu’aux urgences pédiatriques, selon l’ARS. Le nombre de nouvelles hospitalisations en médecine conventionnelle est stable ; on note par contre 3 nouvelles admissions en service de soins critiques versus aucune la semaine précédente.