3 ans de prison ferme avec mandat de dépôt pour le conjoint violent

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Sérieusement blessée à la tête, des tuméfactions sur tout le corps. Une résidente des Esses au Raizet, a été passée à tabac par son conjoint, le 11 mars dernier. Des violences habituelles subies par la victime, depuis 2020. 

Sordide affaire de violences conjugales, trois jours après la journée internationale des droits des femmes. Alors qu’elle présente des plaies saignantes sur l’ensemble du corps, une habitante du Raizet (Les Abymes) est secourue in extremis par la police. En réalité, la victime vit une relation cauchemardesque, depuis 2020. Son bourreau, souvent alcoolisé la violente plusieurs fois par semaine. Ce 11 mars, c’était la fois de trop! 

Entendu vendredi, en procédure de comparution…


France-Antilles Guadeloupe
177 mots – 21.03.2022