65% d’étrangers expulsés depuis le centre des Abymes

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

La Cimade Guadeloupe et 5 autres associations d’accompagnement juridique ont présenté les conclusions du rapport annuel de rétention administrative en centres ainsi que l’impact politique sur les mesures migratoires jugées « disproportionnées » au regard du faible flux migratoire.

Ce 12e rapport annuel de rétention administrative en centres et locaux dresse un état des lieux des droits des personnes enfermées en rétention administrative et présente un bilan de la politique d’enfermement et d’expulsion. Il est pour la Cimade la preuve que « sous couvert de crise sanitaire de nombreux manquements et violations de droits aux personnes ont eu lieu, en toute impunité ». Pour Raphaëlle David, accompagnatrice juridique en rétention au sein de la Cimade, « les chiffres, en…


France-Antilles Guadeloupe
1256 mots – 15.09.2022