8 ans de prison pour fraude fiscale requis contre Shakira Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

Le parquet espagnol demande aussi le paiement par la chanteuse colombienne d’une amende de 23,7 millions d’euros.

Les sévères réquisitions présentées vendredi dernier par le parquet du tribunal d’Esplugues de Llobregat près de Barcelone en Catalogne accusent Shakira de six délits contre les Finances publiques espagnoles.

Elle est accusée en particulier d’avoir éludé le paiement de 14,5 millions d’euros de 2012 à 2014 et d’avoir en outre utilisé 14 sociétés basées dans différents paradis fiscaux pour échapper au fisc espagnol.

En couple avec le footballeur catalan Gérard Piqué à partir de 2012, elle passait dès lors selon le parquet la plus grande partie de son temps à Barcelone et aurait donc dû se déclarer comme résidente fiscale en Espagne.

Shakira conteste cette analyse et argue du fait que ses activités professionnelles l’amenaient le plus souvent à l’étranger et que par conséquent sa résidence légale est restée établie aux Bahamas jusqu’en 2014.

Elle souligne aussi qu’elle s’est toujours tenue à la disposition du fisc espagnol pour clarifier sa situation et qu’elle lui a versé 17,2 millions d’euros pour réparer le préjudice causé et anticiper une éventuelle condamnation.

La star colombienne originaire de Barranquilla ne devrait toutefois pas échapper à un procès public qui devrait se tenir dans quelques semaines et au cours duquel le parquet veut qu’elle soit interrogée en compagnie de 37 témoins.