Accueil des migrants : la maire de Cayenne obtient gain de cause au bout d’un bras de fer avec l’Etat Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

Au terme d’une grève de la faim de deux jours, la maire de Cayenne a obtenu de la préfecture que la cinquantaine de demandeurs d’asile sans domicile soit délogée dès aujourd’hui des trottoirs du centre-ville et relogée, qu’un centre de premier accueil soit ouvert sur Cayenne et qu’un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile plus pérenne soit créé à Régina.  Un bras de fer long de plusieurs mois s’est intensifié ces deux derniers jours. Depuis mercredi minuit, Sandrina Trochimara la maire de Cayenne était en grève de la faim pour protester contre la situation des demandeurs d’asile, contraints de (sur)vivre dans…