Affaire de la CASBT : 14 prévenus, 14 innocents

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Vendredi a été le dernier jour de ce magistral procès impliquant l’ex-présidente et le directeur général des services de la CASBT et plusieurs entrepreneurs. Les plaidoiries des avocats de la défense ont débuté avant-hier pour se boucler ce jour. Ils sont talentueux, jamais à courts d’arguments et, pour chacun, le mot de la fin reste : la relaxe.

Le procureur dans son réquisitoire avait demandé la relaxe pour Jean-Luc Devouton, patron de EDT. Il avait dénoncé une corruption qui aurait toujours cours dans l’attribution des marchés publics. Aussi lorsque son avocat maitre Houda plaide, la pression n’est pas la même que pour maitre Darkanian, l’avocat de Fred Madinécouty. Celui-ci entame sa plaidoirie au moment où nous mettons sous presse. Il va devoir persuader le président et ses deux assesseurs que le procureur est allé…


France-Antilles Guadeloupe
581 mots – 22.04.2022