Agressions devant la mairie de Fort-de-France : le mis en cause interné

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

R.L.

Après avoir blessé et choqué quatre personnes, l’auteur présumé de coups violents avec une barre de fer vendredi (18 novembre) a été hospitalisé d’office à Mangot-Vulcin.

Les témoins sont encore sous le choc. Vendredi, vers 13h40, un homme torse-nu et pieds nus, vêtu d’un bas de survêtement, s’en est pris à plusieurs personnes aux abords de la mairie de Fort-de-France à l’aide d’une barre de fer.

L’une des victimes, un homme touché à la tête, a même brièvement perdu connaissance. Deux autres hommes ont été blessés et une femme de 67 ans, sous le choc, a dû être conduite aux Urgences. 

« Il allait s’en prendre au concierge de la mairie, c’est uniquement parce que le garde du corps du maire est intervenu qu’il en a été empêché », raconte cette dernière, encore sous le coup de l’émotion après s’être cachée pour échapper aux coups.

Interpellé par la BAC

Le mis en cause a finalement été interpellé peu après ces faits par un équipage de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) qui patrouillait dans le secteur.

Placé en garde à vue, il a été brièvement entendu avant d’être présenté à un médecin de l’hôpital Mangot-Vulcin qui a estimé l’état de santé de l’auteur incompatible avec la mesure de rétention judiciaire.

Quelques heures après le placement en garde à vue, le procureur de la République a finalement décidé une mesure d’hospitalisation d’office pour la santé du mis en cause et la sécurité des autres. Connu pour errer à Fort-de-France, l’auteur présumé des agressions avait déjà été interné en début de mois.