Ancien président de l’office du tourisme, Alain de la Croix n’est plus

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Alain de la Croix, ancien président de l’office du tourisme de la Basse-Terre, est décédé jeudi 28 avril des suites d’une longue maladie.

Terre où il a passé toute son enfance avant de partir dans l’Hexagone effectuer des études d’ingé-nieur électro-mécanicien. 

A la fin des années 70, il quitte la France pour exercer son métier en Afrique. Il travaille notamment au Tchad, au Rwanda, au Nigéria où il s’investit en tant que directeur général dans la construction et la gestion d’usines (Caprisun, Pepsi-Cola…). 

De retour en Guadeloupe au début des années 90, il veut participer au développement de son pays et s’engage en politique. De 1995 à 2001, il est conseillé municipal de l’opposition à Lucette Michaux-Chevry à Basse-Terre, aux côtés de Daniel Beaubrun. 

Puis il devient président de l’Office du tourisme de la Basse-Terre, une structure de promotion au service de l’ensemble des acteurs touristiques du territoire de Deshaies à Vieux-Fort et les Saintes. 

Durant son mandat, il tente par tous les moyens de mettre la Guadeloupe en avant, et notamment la Basse-Terre, en organisant des événements. Il se bat pour que le port de la ville de Basse-Terre devienne une escale de croisière. Il fait la promotion de la Guadeloupe auprès de la grande compagnie Carnival Cruise et de la Florida Caribbean Cruise Association, ce qui permet à la Guadeloupe d’être choisie par la BBC pour sa célèbre série “Meurtre au Paradis”. Il met en place un petit train pour que les touristes puissent visiter la ville… 

Reconnu comme un homme affable par beaucoup de ceux qui le côtoyaient, Alain de la Croix avait obtenu la médaille de la courtoisie française en 2004. Ses obsèques ont eu lieu ce mercredi à l’église du Carmel et il a été inhumé au cimetière de Basse-Terre. Il laisse deux enfants (Agnès et Philippe), sa compagne, et de nombreux amis dans la tristesse. 

C. D.