Assises: Dominique Panol reconnu coupable

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Rédaction web
Jeudi 22 Septembre 2022 – 18h28

Cour d’Assises de Basse-Terre – YL

 10 ans de détention contre 12 en première instance ont été requis pour Dominique Panol reconnu coupable pour la seconde fois, d’avoir entrainé la mort de son fils sans intention de la donner. Les jurés à la majorité n’ont retenu ni la légitime défense, ni la contrainte.

« Parfois le simple mot coupable suffit » se contentera de dire l’avocat des parties civiles, maitre Bouzenoune, après la lecture du délibéré qui vient de condamner Dominique Panol à 10 ans de réclusion criminelle. Un message en direction de celui qui avait fait appel dans le seul but d’être innocenté. En 2019, l’artiste fut condamné à 12 ans de réclusion pour le meurtre de son fils Terence. Il avait souhaité retourner devant la cour d’appel pour dira-t-il que la vérité jaillisse enfin. Et au final, les jurés vont le condamner à 10 ans de détention. 4 jours de procès, douloureux pour les parties civiles comme pour l’accusé qui finalement aura tout perdu dans cette quête jusqu’au-boutiste. Car si la première fois il était possible d’invoquer la maladresse des avocats, l’obscurantisme des jurés, la défaillance des témoins, en appel avec une nouvelle condamnation le doute n’est plus permis. L’ex chanteur de Kassav a bien tiré sur son fils et a provoqué sa mort sans intention de le tuer.

Le détail à retrouver dans votre édition du vendredi 23 septembre

Sur le même sujet


Des larmes, de la colère et des mensonges 

Thèmes :JUSTICE


« Jou malè pa ni kenbwa ! »

Thèmes :JUSTICE