Assises : l’arme retrouvée sur Chaillot n’est pas celle qui a tué Daniel Duville

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Benoît de La Salle ([email protected])

Cédric Chaillot est présenté comme un homme indépendant, autonome, qui ne manque pas d’assurance. Il est également décrit comme impulsif, instable, méfiant et susceptible. • CROQUIS D’AUDIENCE STÉPHANIE DESTIN/FRANCE-ANTILLES

Cette deuxième journée s’est intéressée aux personnalités des accusés, mais aussi à l’arme du crime qui n’est pas celle retrouvée lors de l’interpellation de Cédric Chaillot. 

«Je ne suis pas un homme parfait, mais je ne suis
pas le plus mauvais. Je suis méchant quand il le faut », a
déclaré Cédric Chaillot en milieu d’après-midi à son avocat.
L’accusé se présente comme un homme honnête qui assume ses erreurs
et ses précédentes condamnations. Depuis son interpellation,
l’homme de 37 ans a toujours indiqué que l’arme saisie est celle
qu’il avait ce soir-là au Maximus. Il s’agit d’un pistolet
semi-automatique type glock 19. Les recherches ont permis de
remonter à Sainte-Lucie où cette arme est utilisée par la police.
Elle est même impliquée dans la mort de la femme d’un policier de
l’île voisine.

A lire
aussi