Assises: Meurtre à distance

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Certes aucun des trois accusés ne pouvaient imaginer que la victime souffrait d’une maladie cardiaque grave et que la pression provoquée par la menace d’une arme et le braquage de son véhicule, le tuerait quelques minutes plus tard.

Ce procès est le second, de cette 7eme session, à passer devant la cour d’assises des mineurs, après celui des meurtriers de « Zampache » la semaine dernière. Un statut particulier du fait de l’âge des auteurs au moment des faits. A savoir que même s’ils sont plusieurs accusés, il suffit d’un seul mineur pour récupérer ce statut en tout point équivalent à un procès devant une cour d’assises classique à la seule exception c’est qu’il se déroule à huit clos sauf si les avocats font une…


France-Antilles Guadeloupe
964 mots – 10.10.2022