Carol Ostorero est entrée au conseil d’administration du Comité de l’eau malgré la triple condamnation de l’une de ses sociétés pour la pollution d’une crique Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

Bien que l’une de ses sociétés minières, Gold’Or, ait été condamnée par la justice pour la pollution d’envergure d’une crique sur la commune de Mana, Carol Ostorero, ex-présidente de la Fédération des opérateurs miniers de Guyane (FedomG), a fait son entrée en janvier dans le conseil d’administration du Comité de l’eau et de la biodiversité (CEB). Une désignation qui interroge, hormis pour le président du comité, Patrick Lecante, qui assume avoir soutenu cette nomination au nom « de la pluralité des points de vue« .  L’information date un peu car elle était restée jusque-là sous les radars. Le 31 janvier dernier, à…