Casses : l’eau coupée dans une trentaine de quartiers de Fort-de-France

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

J.-M. A.
Mardi 13 septembre 2022

En raison de travaux, l’alimentation en eau sera interrompue dans une trentaine de quartiers de Fort-de-France, à compter de ce midi et jusqu’à demain, à 18h. – J.-M. E.

 Une trentaine de quartiers de Fort-de-France est impactée par des coupures d’eau pour au moins 24 heures le temps pour Odyssi d’effectuer des réparations sur le réseau d’eau potable. Les désagréments devraient prendre fin ce mercredi à 18 heures.

Odyssi a informé ses abonnés : en raison de travaux, l’alimentation en eau sera interrompue dans une trentaine de quartiers de Fort-de-France, à compter de ce midi et jusqu’à demain mercredi (14 septembre), à 18h. « Les travaux que l’on va exécuter ce mardi s’inscrivent dans la continuité des réparations que nous avons effectuées le week-end du 3 septembre », explique Doumy Saintirel, directeur de la maîtrise d’ouvrage et des travaux à Odyssi. En effet, il y a dix jours, plusieurs casses se sont produites sur la conduite qui alimente l’usine de Durand. Des réparations ont été entreprises mais elles n’étaient que provisoires. Car, l’autre week-end, il s’agissait avant tout de réalimenter en eau, le plus rapidement possible, les milliers d’abonnés impactés par une coupure inattendue. 

Travaux programmés

Cependant, le provisoire ne pouvant s’éterniser, Odyssi a programmé des travaux pour réaliser des réparations définitives, afin de sécuriser la conduite qui alimente l’usine de Durand. Le chantier ne devrait durer que quatre heures mais l’eau ne reviendra pas tout de suite dans les robinets. Et pour cause ! « Nous allons arrêter l’usine, elle ne sera pas alimentée en eau, le temps de l’intervention », souligne le directeur de la maîtrise d’ouvrage et des travaux à Odyssi. « Cela signifie que les réservoirs situés en aval ne le seront pas non plus. Ensuite, il va falloir un certain temps pour remettre en charge l’usine, et donc pour recommencer à produire et à réalimenter les réservoirs ». Il s’agit des réservoirs Gouyer, Tivoli, Manoir, Marine, Religieuses, Pommies, Tiberge et Jambette qui desservent donc en eau potable une trentaine de quartiers.