Concert de Kassav en 2019 en Guadeloupe : 8 mois de prison avec sursis pour Pierre-Edouard Décimus et Rudy Roland Vardarassin

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Rédaction web

Tribunal de Pointe-à-Pitre • DR

Ce mardi (15 novembre), Pierre-Edouard Décimus, et Rudy Roland Vardarassin ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, à la suite des poursuites menées pour des irrégularités financières lors des 40 ans du concert de Kassav. 8 mois de prison avec sursis et des amendes ont été prononcés contre les deux hommes.

Ce mardi matin, le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre a rendu son délibéré dans l’affaire du concert de Kassav à Baie-Mahault en fin 2019.

Poursuivis pour abus de confiance et prise illégale d’intérêt par chargé de service public, Pierre-Edouard Décimus et Rudy Roland Vardarassin, directeur des opérations spéciales à Cap Excellence ont été respectivement condamnés à 8 mois de prison avec sursis et 15 000 euros d’amende et 8 mois de prison également avec sursis et 7500 euros d’amende.

 

Des sommes supérieures à 100 000 euros auraient transité sur des comptes personnels. 

Des irrégularités présumées liées au versement de subventions avaient été soulevées par la Chambre Régionale des Comptes avec la saisie de la brigade financière.

Les hommes entendus, Pierre-Edouard Décimus, un des fondateurs mythique du groupe de zouk, et le directeur des grands événements et opérations spéciales à Cap Excellence, Rudy Roland Vardarassin, avaient été placés en garde à vue en juin 2021. 

La Chambre Régionale des Comptes avait saisi le parquet en dénonçant un manque de transparence sur la comptabilité, avec des incertitudes sur l’usage des fonds, et surtout des retraits en espèces et des virements du compte bancaire de l’association, vers ceux de Pierre-Edouard Décimus et Rudy Roland Vardarassin, sans justificatif.

Les prévenus peuvent encore faire appel de la décision rendue ce jour.