Covid-19 en Guadeloupe: baisse des contaminations mais les taux restent élevés

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Les autorités ont communiqué les chiffres de la situation sanitaire liés à la propagation du COVID 19. Les contaminations continuent de chuter mais les taux de positivité restent élevés

Ce mercredi (9 novembre), les autorités ont communiqué par voie de communiqué de presse les nouveaux chiffres de contamination à la Covid-19.

Les chiffres

Du 30 octobre au 6 novembre 2022, le nombre de nouveaux cas positifs dépistés sur le territoire s’est stabilisé.

Il est de 321 contre 458 la semaine dernière.

L’ARS a dénombré 2 271 personnes s’étaient faites tester.

Les sous-lignages du variant Omicron, le BA.4 et BA.5 se développent toujours.

Le taux de positivité passe à 14,1%

Le R effectif est de 1,05.

1 clusters a été déclaré

Aucun décès n’a été recensé

Les hospitalisations

Au 8 novembre:

– 20 patients adultes COVID sont hospitalisés en médecine conventionnelle (en hausse de plus 2)

– 38 patients sont hospitalisés en réanimation : 3 se trouvent en réa COVID (2 au CHUG et 1 au CHBT), 35 sont hospitalisés en réa non COVID (soit 3 au CHBT et 32 au CHUG).

– 21 se trouvent sous oxygène à domicile (baisse).

La vaccination

Au 9 novembre, on comptait 394 073 injections de:

– 1ère dose : 46,19 %

– 2ème dose : 44,10 %

– 3ème dose : 26,75 %

8 560 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu la 1 ère injection et 8 134 ont reçu la 2 ème injection à ce jour en Guadeloupe

295 premières doses de vaccination et 231 deuxièmes doses ont été enregistrées en Guadeloupe chez les enfants de 5 à 11 ans. 383 premières doses de Novavax et 211 deuxièmes doses réalisées.

Recommandations de la préfecture

Face à la circulation virale toujours très active, la Préfecture de Guadeloupe tient à faire quelques rappels:

-Il est fortement recommandé de maintenir les gestes barrières et de porter un masque en particulier pour les personnes fragiles et vulnérables. Cette recommandation vaut également pour tous dans les lieux clos où la concentration de personnes est importante et lors de grands rassemblements, y compris en plein air ;

-S’isoler en cas de signes évocateurs de l’infection et se faire tester au moindre doute que l’on soit asymptomatique ou cas contact. Les personnes fragiles doivent continuer à se protéger.