Cyclisme: 130 coureurs amateurs abandonnent après l’annonce d’un contrôle antidopage en Espagne

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Rédaction web

Course cycliste • SHUTTERSTOCK

Sur 182 coureurs amateurs inscrits dans cette épreuve disputée le 2 mars dans la province d’Alicante, seuls 52 ont été classés. Des contrôles antidopage étaient prévus.

Lors de la sixième manche de la course amateure espagnole Interclubs Vinalopo disputée le 2 mars dernier à Villena (province d’Alicante), seulement 52 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée sur les 182 coureurs inscrits.

Des abandons justifiés par de crevaisons et chutes

Selon les coureurs contraints à l’abandon, la raison serait due à des chutes et des crevaisons. Mais selon le quotidien espagnol Marca, l’explication est bien différente puisque le retrait de ces 130 cyclistes serait dû à la présence de l’agence antidopage espagnole la CELAD.

L’organisation de cette course, dans un communiqué de presse publié mercredi, s’est dite fière de promouvoir « un événement qui défend le cyclisme propre et juste ».

Arrivé deuxième de la course derrière le vainqueur du jour Andres Ripoll Lopez, Alvaro Marza, a exprimé son mécontentement sur Instagram : « Contrôle antidopage à Villena = crevaisons et abandons. Ce n’est pas une formule mathématique, c’est la réalité. Voyons s’ils prennent des mesures parce que c’est une pure plaisanterie. D’ailleurs, j’ai réussi le test. C’est la troisième fois que je réussis. »