Dans le quotidien d’un adolescent autiste

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Par Aurélie CHARRA
[email protected]

En Guadeloupe, 2 à 3 000 per- sonnes sont atteints du TSA. • DR

En Guadeloupe, on estime que 2 à 3 000 personnes, enfants et adultes confondus, qui sont atteintes du trouble du spectre de l’autisme (TSA). À l’occasion de la Journée mondiale de l’autisme, célébrée chaque année le 2 avril, nous sommes partis au cœur du quotidien de Stéphane, un adolescent autiste âgé de 17 ans.

Stéphane est âgé de 17 ans et a été diagnostiqué
autiste quand il avait 4 ans, à la demande de sa mère Brigitte. Il
est tout particulièrement atteint de troubles de la parole et a
prononcé ses premiers mots, il y a un an. Ses parents se donnent
corps et âme pour l’élever, dans les meilleures conditions
possibles, mais le manque d’accompagnement et de structures
adaptées leur compliquent la tâche au quotidien.

Un quotidien mouvementé

Comme tous les matins, Brigitte, la mère de
Stéphane, se lève avec une boule au ventre. Son quotidien est dur,
rempli d’imprévus. Elle nous raconte : « Un soir, mon fils a
décidé qu’il voulait prendre l’avion. Nous n’avons pas pu dormir de
la nuit parce qu’il attendait à côté de la voiture avec sa valise.
Le lendemain matin, il m’a suivi jusqu’au bureau avec sa
valise ». Des journées stressantes qui impactent fortement sa
santé mentale et physique. Brigitte a été touchée deux fois par le
cancer et est actuellement en rémission pour un cancer du sein.

Puits sans fond

Les dépenses mensuelles des parents de Stéphane
sont très onéreuses. Brigitte et son conjoint enchainent entre
trois…