David Obadja et Saël un Délice Acoustik

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

L’auteur, compositeur et interprète David Obadja s’est produit en concert aux côtés de Saël, la semaine dernière, au Pako Lounge situé au Jardin de Pako à Baie-Mahault. Un événement très attendu par une grande communauté passionnée de reggae. 

Ils étaient plus de 200 spectateurs à prendre part à la programmation du Délice Acoustik jeudi dernier. Sur scène deux artistes de la nouvelle scène reggae caribéenne, David Obadja et Saël ont enflammé le Pako Lounge. La première partie de la soirée était assurée par le Martiniquais, David Obadja.

Passionné de musique, il passe par divers styles musicaux avant de trouver son style. ” J’ai un parcours assez particulier dans la musique. Toutes les scènes musicales par lesquelles je suis passé m’ont nourri et m’ont permis d’être la personne que je suis aujourd’hui “.

David Obadja est une étoile montante de la nouvelle scène reggae caribéenne. Il était d’ailleurs très attendu par sa constellation (nom qu’il donne à son public) et a profité de ce live pour présenter ses nouveaux titres. ” Je fais du Oba style maintenant, je partage avec mon public ce qui me passe vraiment par l’être et pas uniquement par l’esprit. La ligne directrice de mes titres est le message que je véhicule, l’espoir, l’humanité, l’amour, le partage et bien d’autres. J’adore le live, c’est très important pour moi car la musique est vivante, elle est faite pour être partagée. Ce soir au Pako, j’ai voulu interpréter uniquement des exclus qui feront parties de mon album, Atoumo (à tous les maux), qui sortira cette année. Je suis vraiment reconnaissant d’avoir pu passer ce moment en Guadeloupe, il y avait de bonnes vibrations, c’était magique “. 

Un nouveau souffle de liberté 

Après quelques duos avec Gny mais aussi E.SY Kennenga, Saël a démarré la seconde partie de cette soirée acoustique avec un public bien présent. “C’était un peu nouveau pour moi de chanter en acoustique, c’est un nouvel exercice chanter tout en jouant à la guitare. Mais j’ai tout de même aimé, le public était présent et la partie avec David Obadja était superbe. Avec G’ny et E.SY on a passé un très bon moment. Ce genre de manifestation représente un nouveau souffle de liberté “.

Saël traverse toujours le temps.  ” On a eu la chance d’avoir marqué une génération qui nous suit fidèlement qui fait que j’ai un public qui va de 7 à 77 ans, après c’est toujours un boulot à faire et d’ailleurs prochainement sortira mon album “, explique le chanteur. 

Cette programmation a été un carton plein au Pako Lounge et pour les jeunes guadeloupéens Julian Jean-Charles et Yann Disa de l’équipe LBTM, les spectateurs présents en sont repartis très satisfaits.

Un événement magique rempli de bonnes vibrations. 

David Obadja avec G’ny sur la scène du Pako Lounge.- C.C.
David Obadja très heureux de son live.- C.C.
Saël à la rencontre de son public au Pako Lounge.- C.C.

G’ny, artiste 

« C’était une jolie soirée ! Avec David on avait envie de chanter de nouveau ce titre EYA sur scène. On l’avait fait quelques mois après sa sortie mais avec la crise sanitaire nous avons eu des contraintes ensuite. C’était un très beau moment de partage avec le public. » 

G’ny, artiste – C.C