Des obsèques dignes pour Philippe Réjon

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

BASSE-TERRE

Par Yvor J. LAPINARD
[email protected]

Philippe Réjon laissera un grand vide au sein de la communauté basse-terrienne. • ANDRÉ DE MONTAGUERRE

La mairie du chef-lieu est en deuil. Le conseil municipal a perdu un de ses membres les plus engagés. Philippe Réjon a été porté en terre, samedi, soit moins de 48 heures après avoir succombé à un malaise à son domicile.

Nous sommes jeudi en milieu d’après-midi. Philippe
Réjon est à son domicile de la Cité Guillard. Il ressent un
essoufflement, accompagné d’une douleur thoracique. Cette sensation
de gêne respiratoire suspecte lui commande d’appeler son frère
Patrick afin de le conduire aux urgences du CHBT. Lorsque ce
dernier arrive, cinq minutes plus tard, le malheureux ne peut plus
prononcer un seul mot. Les secours sont sollicités et, sur place,
initient une tentative de réanimation qui va s’avérer infructueuse.
Les formes d’embolie pulmonaire les plus graves peuvent être
responsables de syncope, d’une chute tensionnelle sévère et parfois
de mort subite. Voilà comment Philippe Réjon nous aurait
quittés,…