Deux appelants sur le trafic d’armes par Whatsapp : le premier relaxé, le second passe à une peine moindre de 4 ans de prison dont 2 avec sursis Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

Seuls deux des six condamnés avaient fait appel du jugement du tribunal judiciaire lequel les avait sanctionnés pour trafic d’armes par Whatsapp : Tommy Tingo avait écopé de 4 ans de prison ferme et Eric Goncalves Assuncao de 36 mois de prison dont 18 assortis du sursis. Tous deux avaient en outre été maintenus en détention et interdits de posséder une arme soumise à autorisation pendant 15 ans, le 7 juillet dernier lors du premier jugement. Le 15 septembre, Eric Goncalves Assuncao, avait été libéré par la Cour d’appel suite à une audience sur sa détention (voir cet article). Le…