Drép’Action : le concert solidaire face à la drépanocytose à la Cigale à Paris

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

L’APIPD vous donne rendez-vous le samedi 24 septembre à la Cigale à Paris pour un évènement musical, festif, solidaire et pédagogique : « Brisons le silence et Célébrons la vie ». Un concert géant pour sensibiliser sur les méfaits de la drépanocytose avec Jean-Claude Naimro et de nombreux artistes.

La présidente de l’association pour l’information et la prévention de la drépanocytose (APIPD), Jenny Hippocrate-Fixy et son équipe sont mobilisés pour vous offrir un spectacle de haute densité. Elle s’appuie sur le monde médical et scientifique, des entrepreneurs, des sportifs, des personnalités médiatiques et artistiques pour cette 13ème édition du Drép’Action qui célébrera la vie afin de récolter des fonds pour faire avancer la recherche clinique sur la drépanocytose. 

Pour cette soirée de solidarité et de fête, Célébrons la vie, une pléiade d’artistes viendra sur la scène de la Cigale ce samedi soir (24 septembre) autour de l’emblématique parrain, Jean Claude Naimro, pour apporter son soutien à la cause et dénoncer l’immobilisme.

Ce concert de solidarité s’annonce comme un évènement mémorable. Ils sont plusieurs artistes qui ont accepté d’agir et d’apporter leurs voix aux maux des milliers de malades. Ils sont tous concernés et tous mobilisés pour offrir deux heures de spectacles avec vous, au profit de la recherche contre la drépanocytose.

Jean-Claude Naimro

– Alfred Jocksan

Pour cette soirée, L’APIPD, donne carte blanche à Jean-Claude Naimro et ses invités, des artistes engagés, reconnus et influents, pour cet exceptionnel concert de solidarité. Investis pour ce grand événement à la Cigale, Rachelle Allison, Stacy, Mainy, K’Reen, Stony, M’Toro Chamou, Milca, Kany, Eloïsha, Tronixx, Missie Kako et bien d’autres. Ils apporteront leur force vocale et leurs musiques tonifiantes afin de briser le silence et célébrer la vie, en musique et en chansons.

L’APIPD lutte depuis 33 ans et a décidé d’agir pour dénoncer les méfaits de cette pathologie et les injustices que subissent les malades qui perdurent encore aujourd’hui. La présidente, Jenny Hippocrate-Fixy, a lancé ce concert de sensibilisation et s’appuie sur la formidable force d’attraction qu’offre la musique pour faire connaitre au grand public son combat contre de cette maladie qui tue dans l’indifférence. Une mobilisation pour rappeler l’urgence et agir.

Jenny Hippocrate-Fixy Et son fils Taylor atteint de la drépanocytose 

– Alfred Jocksan

Jean-Claude Naimro

– Alfred Jocksan