Eau : les interdictions surviennent longtemps après les prélèvements à Gourbeyre

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

GOURBEYRE

Entre la date de prélèvement des échantillons, puis la survenance des résultats et leur médiatisation, il s’écoule souvent plus de 10 jours, ce qui signifie que nombre de consommateurs ont entre-temps consommé une eau polluée. 

Le problème avec les interdictions de consommer l’eau du robinet, est que dans tous les cas, jusqu’à présent celles-ci surviennent toujours plusieurs jours après la date des prélèvements. Ce à l’instar de la section de Grand-Matouba à Saint-Claude, qui s’est vue interdire l’utilisation de l’eau du robinet non seulement pour la consommation mais pour d’autres usages (brossage de dents etc), plusieurs jours après la date de prélèvement. Résultats des courses, le citoyen lambda…


France-Antilles Guadeloupe
281 mots – 15.09.2022