Encore un détenu avec des troubles psychologiques

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Par Richard GARNIER
[email protected]

L’audience de comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre a une nouvelle fois démontré que malgré des troubles mentaux apparents, mais en l’absence d’expertises les ayant consignés, un marginal multirécidiviste a été placé en détention.

Les faits pour lesquels le quadragénaire André
Sergius comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel
semblaient bien moins graves que les troubles psychologique voire
psychiatriques du prévenu. Et pourtant, le sans domicile fixe
notoirement connu de la justice, est retourné directement derrière
les barreaux du centre pénitentiaire de Baie-Mahault, au terme
d’une nouvelle condamnation à 8 mois d’emprisonnement, auquel
s’ajoute les 6 mois de révocation d’un…