Escrime : l’équipe de France d’épée seniors hommes est actuellement en Martinique

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Melvyn Zamy
Vendredi 14 Octobre 2022 – 14h47

L’équipe de France épée hommes. – DR

Du 14 au 23 octobre prochain, les équipes de France d’épée seniors sont en stage aux Antilles. Si les dames ont posé leurs bagages en Guadeloupe, c’est en Martinique que les hommes s’entraîneront. De nombreux champions sont présents, dont l’espoir martiniquais Kendrick Jean-Joseph accompagné de Romain Cannone, champion olympique en titre de la discipline.

Dans le cadre d’un stage de préparation pour la saison 2021-2022 et des JO 2024, le staff des équipes de France d’épée a choisi les Antilles pour effectuer la préparation. 

Les épéistes dames championnes d’Europe en titre et les hommes, champions du monde 2022 seront respectivement en Guadeloupe et en Martinique durant à peu près 10 jours.

Du côté des hommes, Romain Cannone, champion olympique et du monde en titre et Yannick Borel champion d’Europe sont présents.

Le Martiniquais, Kendrick Jean-Joseph (21 ans), est lui aussi de la partie. Champion d’Europe U23 par équipe en mai dernier, l’épéiste qui a intégré l’Insep en septembre 2021, est ravi de ce séjour sur son île natale. « C’est une fierté d’être dans cette équipe. C’est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur groupe du monde. Je suis vraiment heureux de m’entraineur avec eux à la maison. Ce sera l’occasion de leur faire découvrir mon île ».

 

« Un moment assez important pour moi »

Le séjour ne sera, cependant, pas de tout repos pour les Bleus. Le stage sera ponctué de séances d’entraînements, de préparations physiques intensives. Une initiation sur une yole sera d’ailleurs prévue. « Nous aurons du temps pour découvrir l’ile mais nous travaillerons très dur. Cela nous permettra de nous entraineur dans d’autres conditions que l’Insep. L’initiation sur la yole sera un exercice assez physique », explique Kendrick Jean-Joseph, avant de revenir sur le temps fort de ce séjour. Les Bleus rencontreront des jeunes escrimeurs appartenant à différents clubs locaux. « Ce sera un moment assez important pour moi. Il y a quelques années de cela, j’étais à leur place. La dernière fois que l’équipe de France est venue ici, j’étais en 5e. J’avais le même âge que ces jeunes qui seront présents. Aujourd’hui, je suis de l’autre côté. Ce sera assez intense et fort en émotion. Cela me rappellera le chemin que j’ai parcouru jusqu’à maintenant. Cela me donnera de la force et de la motivation pour continuer comme cela », se réjouit Kendrick.

En guise de conclusion, les escrimeurs rejoindront la Guadeloupe samedi 22 octobre pour y disputer le tournoi international de Petit-Bourg qui se dérouleront le lendemain, le dimanche 23 octobre.

L’équipe de France épée femmes.

– DR