Everlove, une application qui veut sublimer le « slow dating » aux Antilles-Guyane

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

SOCIÉTÉ

Marlène CLÉOMA, [email protected]

Frédérique Bédot, voit plus grand. Le 11 novembre, elle lance l’application Everlove.

Les rendez-vous galants n’existent plus. Aujourd’hui on date, on swipe, on like, on match… ! Après avoir lancé en 2021« An tjè koko », un site de rencontre destinée aux personnes célibataires aux Antilles-Guyane, Frédérique Bédot, voit plus grand, le 11 novembre, elle lance l’application Everlove. L’amour dans une autre dimension.

Si les lieux de rencontres ont longtemps maintenu leur monopole
auprès des célibataires, l’arrivée d’internet et la démocratisation
des sites de rencontres ont contribué à faire changer les règles du
jeu. Créé par la Martiniquaise Frédérique Bédot, « An tjè
Koko
», comprendre « l’amour parfait », est une
agence qui, avant la pandémie, proposait déjà des activités pour
les couples ainsi que des sorties pour célibataires en quête de
l’âme sœur.

La quadragénaire a décidé de développer le concept après…
quelques déceptions sur des sites de rencontres traditionnels : «
J’ai voulu tester, je suis divorcée. Mais ça ne correspondait
pas à mes attentes.
» Elle a donc eu l’idée de créer un site
de rencontres en ligne qui sera “