Ferdinand Boisrond, élu à Saint-Laurent, est passé aux aveux pour son implication dans le trafic de cocaïne depuis la Guyane et le Suriname Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

Ecoutes téléphoniques, membres de sa famille impliqués… Ferdinand Boisrond, 5ème adjoint de Sophie Charles, chargé de la jeunesse, reconnaît avoir participé au trafic de stupéfiants. Illustration devant la Chambre de l’instruction mercredi à Angers, en présence d’Ouest France. Il a demandé en vain à être remis en liberté. « J’ai toujours résisté à ça. » : Ferdinand Boisrond, 38 ans, adepte du body-building, reconnaît qu’il a fini par céder. Il veut faire comprendre, ce mercredi 12 octobre 2022, à la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Angers, le contexte de Saint-Laurent-du-Maroni, ville guyanaise frontalière du Suriname dont il était…