Fin des motifs impérieux pour les passagers non vaccinés

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

 Ce jeudi matin, le ministère des Outre-mer a annoncé que les voyageurs non vaccinés n’auront plus à justifier d’un motif impérieux pour se déplacer au départ et à destination de la France Hexagonale.

Le ministère des Outre-mer a publiéun communiqué de pressece jeudi matin (12 mai) précisant l’allègement d’une mesure sanitaire forte: à savoir la suppression des motifs impérieux pour les personnes non vaccinées au départ et à destination de la France Hexagonale en avion.
Les motifs impérieux depuis ou vers les outre-mer ne seront plus obligatoires pour les passagers non-vaccinés, à l’exception de Wallis-et-Futuna.

Un test négatif à la Covid-19 ne sera plus demandé à l’embarquement pour les passagers vaccinés. Cependant la présentation d’un test négatif est toujours nécessaire pour les personnes non-vaccinées (72 heures avant le voyage pour un test PCR, 48 heures pour un test anti-génique).

Le port du masque ne sera plus obligatoire dans les déplacements, y compris en avion.

Le ministère rappelle que seul la vaccination permet de lutter efficacement et durablement contre le virus. Une campagne de promotion des vaccins, en particulier hors ARN-messager, sera lancée prochainement.