Fiona, devenue tempête post-tropicale, a…

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

La tempête post-tropicale Fiona, ex-ouragan qui a durement frappé samedi la côte atlantique du Canada avec une femme portée disparue et un demi-million de foyers privés d’électricité, remontait dimanche vers le nord en continuant à s’affaiblir progressivement.

Avec des vents maximum soutenus de 80 kilomètres/heure, Fiona va gagner dans la journée la mer du Labrador et “continuera à donner des vents forts sur le nord de Terre-Neuve, le sud-est du Labrador et certains secteurs du sud-est du Québec” dimanche matin, selon le Centre canadien de prévision des ouragans. “Ces vents vont diminuer plus tard dans la journée”.

Deux femmes ont été emportées par les eaux à Channel-Port-aux-Basques, dans la province de Terre-Neuve, avait indiqué samedi une porte-parole de la police. L’une des deux victimes, emportée après l’effondrement de sa maison, a été secourue et hospitalisée, l’autre reste portée disparue.

Au moins 20 maisons ont été détruites et la région ressemble à “une zone de guerre”, a dit samedi soir dans une vidéo diffusée sur Facebook le maire de Channel-Port-aux-Basques, Brian Button. Ordre a été donné de faire bouillir l’eau, a-t-il ajouté, encourageant les habitants à se réfugier dans une école locale.

Arbres arrachés, maisons emportées, lignes électriques endommagées… Samedi en fin d’après-midi, jusqu’à près de 500.000 foyers se sont retrouvés privés d’électricité dans les provinces de Nouvelle-Ecosse, de l’Ile-du-Prince-Edouard et du Nouveau-Brunswick.

Certains foyers seront privés de courant “pendant plusieurs jours”, a averti le directeur de l’opérateur Nova Scotia Power, Peter Gregg.

“Il faudra du temps pour que la Nouvelle-Ecosse se remette. Je demande simplement à chacun de la patience”, a noté dans un communiqué le Premier ministre de cette province, Tim Houston.

Des précipitations allant jusqu’à 192 millimètres ont été enregistrées en Nouvelle-Ecosse et des vagues jusqu’à 12 mètres de haut ont frappé cette province ainsi que l’ouest de Terre-Neuve, selon les services météorologiques. Fiona avait touché terre en Nouvelle-Ecosse tôt samedi avec des vents à 144 km/h.

– “Mon lit tremblait” –

“J’ai été réveillé vers 05H00 parce que mon lit tremblait!”, a confié à l’AFP Shaun Bond, qui vit à Sydney, en Nouvelle-Ecosse. “Je vis au deuxième étage d’une maison centenaire et elle bougeait et faisait des bruits comme je n’en ai jamais entendu.”

“Je pense à tous ceux touchés par l’ouragan Fiona. Sachez qu’on est avec vous”, a tweeté le Premier ministre canadien Justin Trudeau, annonçant que les autorités fédérales se tenaient prêtes à fournir “des ressources additionnelles”.

M. Trudeau, qui a annulé sa participation au Japon aux funérailles de l’ex-Premier ministre Shinzo Abe, a assuré samedi aux journalistes “suivre la situation de très près”.

L’archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon, au sud de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador, avait été placé par l’institut Météo-France sous vigilance jaune pour vents violents et vigilance orange pour mer dangereuse.

– Au moins sept morts –

Fiona était passé vendredi au large des Bermudes sans faire de victimes ou de dégâts majeurs, après avoir semé mort et destructions dans les Caraïbes.

L’ouragan a fait au moins sept morts la semaine passée dont quatre à Porto Rico, deux en République dominicaine et un en Guadeloupe (France).

Dimanche, alors que les Caraïbes pansaient leurs plaies, Cuba, la Jamaïque et la Floride (Etats-Unis) se préparaient à l’arrivée de la tempête tropicale Ian qui devrait se renforcer les jours prochains pour atteindre ou approcher la force d’un ouragan, selon le Centre national des ouragans américain (NHC).

La tempête Ian devrait remonter via le Golfe du Mexique vers la Floride, où se trouve le centre spatial Kennedy et placée sous état d’urgence par le président américain Joe Biden. La Nasa a annoncé samedi renoncer au décollage prévu mardi de sa nouvelle méga-fusée pour la Lune. La mission Artémis 1 a déjà connu deux essais de lancement ratés il y a quelques semaines à cause de problèmes techniques.

burx-ml-vgr/lch/sg