Francfort s’illumine pour le ramadan, une première pour l’Allemagne

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

La ville allemande de Francfort s’est revêtue de lumières de fête dimanche pour célébrer le mois sacré musulman du ramadan, une première nationale selon les autorités et les médias locaux.

Un grand panneau indiquant “Joyeux ramadan” et un déploiement de lumières en forme d’étoiles, de lanternes et de croissants de lune ont été officiellement dévoilés lors d’une cérémonie en fin d’après-midi, illuminant une rue piétonne du centre-ville bordée de restaurants et de cafés.

C’est la première fois qu’une ville allemande illumine ses rues pour le ramadan, selon les autorités locales et les médias allemands.

La maire de Francfort, Nargess Eskandari-Gruenberg, a salué un geste “magnifique”, qui témoigne de “la coexistence pacifique de tous les habitants de Francfort”.

“En ces temps de crises et de guerres, cet éclairage est un signe d’espoir pour tous et renforce la cohésion de notre société urbaine et diverse”, avait-elle déclaré en début de semaine.

La ville, centre financier de l’Allemagne, compte plus de 750.000 habitants dont environ 100.000 musulmans.

Selon le journal Bild, des décorations de rue pour le ramadan ont également été installées dans la ville de Cologne pour la première fois, bien qu’elles aient été financées par des dons privés plutôt que par des fonds publics.

La branche de Francfort du Conseil de coordination des musulmans s’est félicitée de l’initiative qu’elle considère comme un signe “de reconnaissance de la diversité culturelle et religieuse de notre ville internationale”.

Robert Lambrou, député régional de Hesse dont le parti d’extrême droite, l’AfD, caracole en tête des sondages, a lui condamné un “geste de soumission à l’islam”.

Cette initiative revient au conseiller municipal Omar Shehata, du parti social-démocrate du chancelier Olaf Scholz. Il a ainsi expliqué au journal Frankfurter Allgemeine avoir été inspiré par Londres, qui s’est illuminée pour la première fois l’année dernière à l’occasion du ramadan.

Répondant aux critiques de l’AfD, il a déclaré: “De nombreuses personnes à Francfort sont unies contre l’extrême droite, l’antisémitisme et le racisme anti-musulman”.

bur-mfp/ial/cls

Illuminations à l’occasion du mois sacré musulman du ramadan, le 10 mars 2024 à Francfort
• Kirill KUDRYAVTSEV

Des gens prennent des photos des illuminations pour le mois sacré musulman du ramadan à Francfort, le 10 mars 2024
• Kirill KUDRYAVTSEV