Francia Márquez en tournée sud-américaine Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

La vice-présidente élue de Colombie effectue cette semaine un déplacement au Brésil, au Chili, en Argentine et en Bolivie.

Francia Márquez et Gustavo Petro, élus le 19 juin dernier respectivement à la vice-présidence et à la présidence de la Colombie, prendront leurs fonctions le 7 août prochain pour un mandat de quatre ans.

Ils seront les premiers dirigeants de gauche à gouverner le pays sud-américain et leur arrivée au pouvoir participe de la nouvelle « vague rose » que connaît l’Amérique latine depuis quelques années.

Francia Márquez (40 ans), qui sera aussi la première vice-présidente colombienne afro-descendante et d’origine modeste, est allée cette semaine à la rencontre d’autres dirigeants progressistes de la région.

Elle a débuté sa tournée sud-américaine au Brésil où elle s’est entretenue mardi 26 juillet à São Paulo avec l’ancien président Lula (76 ans), figure historique de la gauche brésilienne et sud-américaine.

Luiz Inácio Lula Da Silva est aussi le grand favori des sondages en vue de l’élection d’octobre prochain face au président d’extrême-droite sortant Jair Bolsonaro.

« Nous avons parlé de l’Amérique du Sud et de la lutte contre le racisme et la faim dans nos pays » a indiqué Lula à l’issue de sa rencontre avec Francia Márquez (photo de Une).

Celle-ci était mercredi 27 juillet à Rio de Janeiro où elle a notamment rendu hommage à Marielle Franco, militante « des droits du peuple noir, des femmes et de la communauté LGBTIQ+ » assassinée en 2018.

Jeudi 28 juillet la future vice-présidente colombienne s’est rendue au Chili où elle a été reçue par le jeune (36 ans) président de gauche Gabriel Boric entré en fonctions en mars dernier.

Ce dernier a proposé que son pays accueille la reprise des « dialogues de paix » entre le nouveau gouvernement colombien et la guérilla marxiste colombienne de l’ELN (Armée de Libération Nationale).

Une initiative saluée par Francia Márquez, qui doit rencontrer samedi 30 juillet en Argentine le président Alberto Fernández puis dimanche 31 en Bolivie le vice-président David Choquehuanca.