Fusillade d’une maison à Sainte-Luce : un des interpellés en détention provisoire à Ducos

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Le parquet de Fort-de-France a ouvert vendredi dernier (10 juin) une information judiciaire pour « tentative d’assassinat » et d’autres délits après des tirs nourris la semaine dernière ayant visé une maison où dormait une famille, quartier Bellay.

Deux Martiniquais ont été interpellés par la gendarmerie jeudi dernier (9 juin) à l’aéroport Aimé-Césaire. Ils étaient suspectés d’avoir participé – au moins l’un d’eux-, à la fusillade ayant criblé de balles une maison sur les hauteurs de Sainte-Luce.

À l’issue de leur garde à vue, les deux hommes ont été présentés à la justice ce vendredi. Le parquet de Fort-de-France a ouvert une information judiciaire pour ” tentative d’assassinat ” et d’autres délits connexes.

Mis en examen, le plus impliqué des deux a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Ducos mais a demandé un débat différé devant le juge des libertés et de la détention. Il comparaîtra à nouveau ce mercredi.
  

« Venus pour nous tuer »

Le second interpellé a été placé sous contrôle judiciaire. À ce stade, la justice ne lui reproche pas sa participation à la tentative d’assassinat.

Dans notre édition de ce week-end, l’occupant du domicile criblé de balles explique avoir été visé ainsi que sa famille après une simple bagarre à mains nues survenue quelques jours plus tôt au Mokaï, un bar de Fort-de-France, lui aussi cible de tirs dans la même nuit de mardi à mercredi (7 au 8 juin).

« Ils sont venus pour nous tuer, pas pour nous faire peur », assure-t-il.