Gilbert, l’autre mapipi du Tour

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Gilbert est l’un de ses passionnés, pour qui la vie s’arrête à chaque Tour des yoles. Ce dimanche au Vauclin, le Schœlchérois de 63 ans avait installé un véritable campement pour suivre le départ et l’arrivée de la yole UFR)/Chanflor qu’il soutient “depuis toujours”. Il compte bien être présent à chaque étape, n’hésitant pas, pour la peine, à se glisser dans la peau d’un campeur averti. 

De ce Tour de Martinique, Gilbert n’en perdra pas une miette. En fin de matinée ce dimanche au Vauclin, nous trouvons le sexagénaire installé à l’extrémité de la plage du bourg, lieu de départ et d’arrivée du prologue. Une place de choix pour observer les yoles mais qui a toutefois nécessité une organisation au préalable. “Je suis arrivé hier soir, car il fermait les routes très tôt avant la course. J’ai installé le camp à 3 heures du matin”, raconte Gilbert, qui a passé la…


France-Antilles Martinique
655 mots – 01.08.2022