Homicides à Sainte-Anne et Fort-de-France : les meurtriers toujours recherchés

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Ce week-end (29 et 30 juillet), les 17ème et 18ème meurtres ont été commis dans l’île. Les forces de police et de gendarmerie sont mobilisées à la recherche des auteurs. 

Le week-end dernier a été à nouveau endeuillé. Deux homicides ont eu lieu, d’abord à Sainte-Anne vendredi en fin de journée puis, quelques heures plus tard, en bas de Trénelle, à Fort-de-France.

À la demande du parquet, la Section de Recherches de la gendarmerie et le Service Territorial de la Police Judiciaire (STPJ) ont été respectivement saisis des enquêtes criminelles, concernant les 17ème et 18ème homicides commis depuis le début de l’année. Pour le moment, les auteurs des faits n’ont pas encore été appréhendés mais les enquêtes avancent.

Investigations en cours

À Sainte-Anne, Yves Gaoulé, 56 ans, a perdu la vie, blessé mortellement par un coup de couteau porté au thorax. Selon ce qui ressort de l’enquête, le Joséphin cherchait sa route lorsqu’il a été pris à partie par un autre automobiliste, visiblement mécontent de l’allure du quinquagénaire sur la route. C’est à la suite de ce différend futile qu’un coup a été porté, sur la chaussée, par l’un des protagonistes à son vis-à-vis. 

La véhicule dans lequel se trouvait l’auteur présumé des faits aurait été retrouvé au lendemain du meurtre. Les investigations se poursuivent. 

Quelques heures après cet événement dramatique, c’est à Fort-de-France, vers 3 h du matin, dans la nuit du 29 au 30 juillet, qu’un jeune de 25 ans a succombé à un ou plusieurs tirs d’arme à feu. Il aurait été touché à plusieurs reprises selon les témoins de la scène. 

Après avoir passé la scène de crime au peigne fin grâce à la police scientifique, le STPJ poursuit ses investigations pour identifier le ou les auteurs du 18ème meurtre en 2022.