Ioulia Navalnaïa à Berlin pour voter contre Poutine

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny, ancien principal opposant à Vladimir Poutine, s’est présentée dimanche devant l’ambassade de Russie à Berlin pour voter au dernier jour de l’élection présidentielle dans son pays, a constaté l’AFP.

Elle a appelé avant le scrutin ses partisans à aller aux urnes au même moment, à midi dimanche (09H00 GMT), et donner leur voix à n’importe quel candidat autre que Vladimir Poutine.

Ioulia Navalnaïa, qui a promis malgré son exil de reprendre le flambeau de son défunt mari, s’est placée dans la file d’attente devant l’ambassade, acceptant avec le sourire de faire des “selfies” avec des sympathisants.

Plusieurs d’entre eux sont venus lui serrer la main, l’encourager tandis que, non loin de là, se tenait une manifestation dénonçant la reconduction programmée de Vladimir Poutine pour un nouveau mandat.

Elle pourrait faire une déclaration à sa sortie de l’ambassade. 

Ioulia Navalnaïa connaît bien la capitale allemande pour y avoir notamment séjourné plusieurs semaines lors de la convalescence de son défunt mari en 2020, quand il avait été victime d’un grave empoisonnement qu’il attribuait au Kremlin. A son retour en Russie en janvier 2021, il avait été immédiatement arrêté.

“Tout le monde connaît le résultat” d’avance du scrutin, dit à l’AFP Maria Katkova, 33 ans, installée à Berlin pour suivre une formation.

Mais “je veux  être auprès de tous ces gens, sentir que je ne suis pas seule”, ajoute-t-elle dans la file d’attente à Berlin, “et surtout je ne veux pas que mon bulletin de vote soit volé”.

Stanislav Vliasov, également 33 ans, originaire de Samara en Russie, dit être venu “pour montrer au monde entier et aux Russes que les gens sont contre la situation” actuelle en Russie.

Après le vote “il y aura encore beaucoup à faire “pour combattre le régime de Poutine”, dit ce jeune homme, qui travaille dans la finance.

Les Russes votent dimanche au dernier jour d’un scrutin destiné à célébrer le triomphe de Vladimir Poutine, aux commandes du pays depuis 24 ans, malgré la répression dans le pays. 

sea-ylf/jt/

Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny, ancien principal opposant à Vladimir Poutine, devant l’ambassade de Russie à Berlin pour voter au dernier jour de l’élection présidentielle dans son pays, le 17 mars 2024
• Tobias SCHWARZ

Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny, ancien principal opposant à Vladimir Poutine, devant l’ambassade de Russie à Berlin pour voter au dernier jour de l’élection présidentielle dans son pays, le 17 mars 2024
• Tobias SCHWARZ

Des électeurs font la queue devant l’ambassade de Russie à Berlin pour voter au dernier jour de l’élection présidentielle dans leur pays, le 17 mars 2024
• Tobias SCHWARZ