Jean-François Carenco, le ministre délégué des Outre-Mer, affirme avancer sur la réintégration des soignants

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Lors d’une audition à l’assemblée nationale, le ministre délégué des Outre-Mer Jean-François Carenco a annoncé avancer sur la réintégration des soignants.

C’est ce mardi (11 octobre) et en réponse à une question de Christian Baptiste, député de la Guadeloupe, que le ministre délégué des Outre-Mer,  Jean-François Carenco a annoncé avoir obtenu des éléments pour faire évoluer le sujet de la réintégration des soignants suspendus de leur poste, point de revendication principal de plusieurs syndicats de Martinique et Guadeloupe depuis leur suspension il y a maintenant près d’un an.

Le ministre délégué rappelle tout de même que la réintégration concerne une partie minime du personnel hospitalier.

” J’ajoute que l’ensemble du personnel hospitalier (non suspendu), l’ensemble des médecins de l’hôpital est contre la réintégration du personnel (suspendu). Et donc il faut qu’on navigue entre la majorité du personnel hospitalier et la quasi-totalité des chefs de service qui sont contre et qu’on arrive a trouver une solution respectueuse à tout un chacun “.

La réduction de la TVA non envisagée

Christian Baptiste a également posé une question au sujet de la TVA afin d’envisager un passage à 0% de cette taxe sur les produits de première nécessité pour les français ultra-marins, ce à quoi Jean-François Carenco a répondu que la TVA est ” déjà à 2,1 % sur les produits de première nécessité “. 

” Je pense que, s’il faut faire quelques chose sur la vie chère […] la baisse de la TVA de 2,1 % à 0 % n’est pas à la hauteur de l’enjeu. mais il faut qu’on ontique à travailler sur la vie chère “.