Jocelyne Béroard dédicace son premier livre à la foire de Paris

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Bien avant l’arrivée de la chanteuse sur le stand de la Martinique, à la Foire de Paris, la foule était déjà présente et attendait gentiment la voix féminine du groupe Kassav’ qui vient de sortir son premier livre, ” Loin de l’Amer… ” Chacune et chacun avait une histoire, une anecdote, un souvenir en tête de Jocelyne. Comme Frédéric : ” En deux jours, j’ai lu le livre. Il y a plein de vie dans ces pages, plein d’humilité “, dit-il. Ou Michelle ” Je vous ai vue pour la première fois devant mon école, j’avais 7 ans. Aujourd’hui, j’ai 45 ans. Je suis toujours fan de vous. Je te dis merci “, elle est repartie avec deux exemplaires.

D’autres ont fait spécialement le déplacement de très loin. C’est le cas de Farida, venue du Havre. Elle a acheté quatre exemplaires. ” Je vais les offrir à mes copines martiniquaises. Moi, je la suis avec Kassav’ depuis leur premier concert au Havre “.  Une américaine francophile de passage à Paris s’est aussi précipitée pour l’acheter et le faire dédicacer. Des jeunes l’achètent en prévision du cadeau de la fête des mères. Ou en signe de solidarité. ” Sé moun péyi mwem, sa ka fè mwen plézi d’y pwan. L’histoire de sa vie me plait “, disent Nicole, Michel… et bien d’autres.
 

La visite de Pierre Edouard Décimus

Moment inattendu et la grande surprise pour l’autrice : l’apparition parmi la foule du créateur du groupe Kassav’, Pierre Edouard Décimus. Il a surgi devant elle pour la saluer. Un instant qui l’a fait rougir de plaisir et hurler de joie. Un prolongement du bonheur et de l’amitié.

Ce premier livre écrit par la chanteuse, Jocelyne Béroard, est touchant, sincère, facile à lire. ” Je voulais que les gens fassent un joli voyage et qu’ils comprennent un peu mieux tout ce qu’on a traversé. Souvent, les gens ne savent pas comment on vit, comment on progresse, les difficultés, les plaisirs, les déceptions que l’on peut avoir “, laisse entendre Jocelyne Béroard.

Durant toute la séance de dédicaces, Jocelyne Béroard a pris plaisir à écouter avec courtoisie son public, parfois lors de longs moments d’échanges, avec des embrassades, tout en prenant photos et selfies…