Karine Jean-Pierre, américaine née en Martinique, devient porte-parole de la Maison Blanche

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Elle était jusqu’alors la remplaçante de Jen Psaki. Karine Jean-Pierre, née en Martinique de parents Haïtiens, deviendra la porte-parole de la Maison Blanche le 13 mai. Un événement symbolique fort. Karine Jean-Pierre est la première femme noire ouvertement homosexuelle à occuper ce poste.  

Ce jeudi 5 mai, Jen Psaki a fait l’annonce de cette nouvelle nomination. Karine Jean-Pierre, jusqu’alors suppléante au poste de porte-parole de la Maison Blanche, a été nommée par le président Biden pour remplacer Jen Psaki.  “Elle donnera une voix à de nombreuses personnes et elle permettra à beaucoup d’avoir de grands rêves”, a commenté, émue, Jen Psaki. 

Prise de fonction le 13 mai

Au micro de la salle de presse, derrière son pupitre, Karine Jean-Pierre a pris la parole : “Whaou… Je suis encore en train de réaliser. C’est un moment historique et j’en suis consciente. Je sais qu’il est important pour tant de gens, tant de communautés différentes de pouvoir être représentés”. Karine Jean-Pierre doit prendre ses fonctions le 13 mai prochain. 

Une success story à l’américaine

Aujourd’hui Karine Jean-Pierre a 44 ans. Ses parents avaient fui la dictature de François Duvalier en Haïti. Elle est donc née en Martinique en 1977, mais elle a rapidement quitté l’île pour la métropole. Elle a vécu quelques années à Paris avant de rejoindre New-York à l’âge de 5 ans. Son père, ancien ingénieur, trouve alors un travail de chauffeur de taxi. Sa mère devient aide soignante à domicile.

Dans une interview accordée à France 24 en 2018, elle revient sur son parcours, digne du fameux rêve américain. “Je pense que c’est ce que représentent les États-Unis : la possibilité d’arriver ici comme immigrée et de réaliser le rêve américain. Cela fait partie de l’ADN de ce pays. Mes parents sont nés à Haïti, je suis née en Martinique. Ils sont arrivés ici sans rien. Donc, de voir où je suis, trente ans après, de pouvoir se dire “Wow, notre enfant a réussi !”, c’est vraiment quelque chose de particulier. C’est quelque chose auquel je pense tous les jours à la Maison Blanche”.

Sur son compte Twitter Karine Jean-Pierre a tenu à remercier le président Joe Biden et sa femme Jill Biden : “C’est un honneur. J’ai hâte de servir cette administration et le peuple américain”.