La Colombie et l’Equateur annoncent la saisie de deux semi-submersibles pleins de cocaïne

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Photo transmise par les services de la Marine colombienne le 21 janvier 2024 montrant la capture, avec l’appui des Forces armées équatoriennes, d’un semi-submersible près du port colombien de Buenaventura
joint operation with the Ecuadorean Armed Forces, on arrival at Buenaventura, Valle del Cauca department Colombia. Packages containing 795 kilograms of cocaine hydrochloride were seized from inside the semi-submersible. • HANDOUT

Une opération anti-drogue conjointe entre la Colombie et l’Equateur a permis ce week-end la saisie de deux semi-submersibles chargés de drogue, ont annoncé les deux pays. 

Dimanche, la marine colombienne a annoncé dans un communiqué la capture du “premier semi-submersible de l’année” dans le pays.

L’engin de quinze mètres de long a été intercepté dans l’océan Pacifique près du port de Buenaventura (ouest) et transportait 795 kilos de cocaïne. Les trois personnes qui étaient à bord ont été arrêtées.

Samedi, les forces armées équatoriennes ont annoncé la saisie d’un autre semi-submersible, qui naviguait également dans le Pacifique et transportait près de trois tonnes de cocaïne.

L’engin était aussi de couleur grise et mesurait quinze mètres de long. Il a été capturé à une soixantaine de kilomètres des côtes d’Esmeraldas (nord-ouest de l’Equateur), et trois Colombiens qui étaient à bord ont été arrêtés. 

Selon un communiqué de l’armée équatorienne, l’opération a été menée en collaboration avec la police équatorienne et la marine colombienne.

Selon un rapport des Nations unies, 2022 a été une année record pour la production de cocaïne en Colombie. La culture de la feuille de coca y a augmenté de 13% pour atteindre 230.000 hectares de cultures.

Bien qu’il ne produise pas de cocaïne, l’Equateur est devenu l’un des principaux points de passage de la drogue sur le continent, ce qui a entraîné une explosion de la criminalité. 

vd/gm/mm/cls

Photo transmise par les services de la Marine colombienne le 21 janvier 2024 montrant des membres d’équipage en état d’arrestation et une cargaison de cocaine saisie après la capture d’un semi-submersible près du port colombien de Buenaventura
• Handout

Photo transmise par les Forces armées équatoriennes le 21 janvier 2024 montrant la capture, avec l’appui de la Marine colombienne, d’un semi-submersible près des côtes d’Esmeraldas
• Handout

Photo transmise par les Forces armées équatoriennes le 21 janvier 2024 montrant la saisie, avec l’appui de la Marine colombienne, de plusieurs tonnes de cocaine lors de la capture d’un semi-submersible près d’Esmeraldas
• Handout