La déchèterie bientôt opérationnelle

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

TERRE-DE-HAUT

Par Yvor J. LAPINARD
[email protected]

Avec cette déchèterie, c’est un grand pas qui vient d’être franchi sur l’île aux tourments d’amour, en faveur de l’environnement. • Y.J.L.

D’un coût de 2,7 millions d’euros, la plateforme sur laquelle sera exploitée l’activité de collecte et de transit des déchets, devrait permettre d’éviter les dépôts sauvages, d’améliorer la qualité des services et de participer à l’optimisation des coûts de gestion par la communauté d’agglomération.

Le président de la collectivité régionale, Ary
Chalus, à la tête d’une forte délégation composée notamment d’élus
et de collaborateurs techniques, se retrouvait à Terre-de-Haut tout
au long de la journée de mercredi dernier. C’est là que se tenait
la première commission permanente délocalisé de l’année, où de
nombreux dossiers préoccupants devaient passés en revue. Une
volonté du président de Région de positionner son administration au
plus près des Guadeloupéens et répondre, sur place, aux besoins de
l’île.

Le maire de la commune, Louly Bonbon, qui s’est
montré particulièrement satisfait de cette initiative, en a profité
pour exposer ses priorités, au moment où, 8 mois après son
élection, il importe pour lui de cibler prioritairement un certain
nombre d’opérations pour lesquels il souhaite un accompagnement de
la collectivité régionale.

Et s’il est un chantier dont il est déjà
pleinement satisfait, c’est celui de la déchèterie de l’île dont
l’inauguration a été possible ce jour-là. A l’instar des autres
îles du sud, le traitement des déchets pose un véritable…