La princesse Kate annonce être atteinte d’un cancer

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

La princesse Kate, épouse de William, l’héritier du trône britannique, a annoncé vendredi dans une vidéo être atteinte d’un cancer, sans en préciser la nature, et avoir entamé une chimiothérapie. 

Cette annonce représente un nouveau coup de massue pour la famille royale britannique. Il y a un mois et demi, le 6 février, le palais de Buckingham a annoncé que le roi Charles III, âgé de 75 ans et qui a accédé au trône en septembre 2022, avait été diagnostiqué d’un cancer. 

“En janvier, j’ai subi une importante opération abdominale à Londres. A l’époque, on pensait que mon état n’était pas cancéreux”, a expliqué laprincessede 42 ans dans une vidéo, où elle est apparue l’air éprouvé.

“Cependant, les tests effectués après l’opération ont révélé la présence d’uncancer”, a-t-elle poursuivi, parlant d’un “énorme choc”. 

“Mon équipe médicale m’a donc conseillé de suivre une chimiothérapie préventive et je suis maintenant aux premiers stades de ce traitement”, a ajouté la princesse de Galles. Elle a cependant assuré qu’elle allait “bien”.

“Cela nous a pris du temps pour tout expliquer à George, Charlotte et Louis”, ses trois enfants avec le prince William, a-t-elle déclaré. “Comme je leur ai dit, je vais bien, et deviens plus forte chaque jour en me concentrant sur les choses qui m’aideront à guérir”, a-t-elle ajouté, disant espérer que le public comprendra que “nous avons besoin de temps, d’espace et d’intimité pendant que je poursuis mon traitement”.

Rumeurs

L’état de santé de la princesse préoccupait depuis plus de deux mois. 

Le 17 janvier, le palais de Kensington avait annoncé que Kate avait subi la veille une lourde opération de l’abdomen dans une clinique londonienne. Le palais avait alors prévenu qu’elle ne reprendrait pas ses fonctions publiques avant Pâques. 

Il n’avait pas donné d’autre détail, mais avait fait passer l’information aux correspondants royaux britanniques qu’il ne s’agissait pas d’un cancer.

La longue convalescence de la princesse, habituellement l’une des femmes les plus photographiées de la planète, et l’absence d’informations ont alimenté depuis des semaines rumeurs et folles spéculations, que le palais n’est pas parvenu à arrêter.

Le 10 mars, pour la fête des mères britanniques, Kensington a diffusé une photo officielle de Kate souriante entourée de ses trois enfants, la première depuis Noël. 

Mais après le retrait de cette photo par les grandes agences internationales, dont l’AFP, Kate a admis qu’elle avait été retouchée, ce qui a encore alimenté les spéculations. 

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a souhaité vendredi un rétablissement “complet et rapide” à la princesse, tandis que la Maison Blanche s’est dite “extrêmement triste” de l’annonce de sa maladie.

ctx/gmo/mm 

La princesse de Galles Catherine, le 5 décembre 2023 à Londres
• Ian Vogler

Des policiers devant la London Clinic où la princesse Kate a été opérée, le 18 janvier 2024 à Londres
• HENRY NICHOLLS

La photo de la princesse Kate et de ses enfants diffusée par le palais de Kensington, le 10 mars 2024, accompagnée d’agrandissements montrant les principaux endroits où des retouches ont été effectuées
• Prince of Wales