La princesse Kate présente ses excuses après la diffusion d’une photo retouchée

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

La princesse Kate s’est attribué lundi la responsabilité d’une photo retouchée d’elle avec ses enfants, qui a été dépubliée par les grandes agences de presse en raison de ses altérations.

C’était la première photo officielle, très attendue, de la princesse qui n’a pas été vue en public depuis Noël et a subi une grave opération à l’abdomen en janvier. Elle y apparait dimanche entourée de ses trois enfants.

Au lieu de rassurer sur son état de santé, ce cliché altéré a eu l’effet inverse, soulevant de nombreuses questions.

“Comme beaucoup de photographes amateurs, je m’essaie parfois à l’édition. Je voudrais présenter mes excuses pour la confusion causée par la photo de famille que nous avons partagée hier”, a déclaré la princesse de Galles dans un message signé “C” pour Catherine, publié sur X (ex-Twitter).

Des sources royales ont évoqué “des ajustements mineurs” sur la photo. 

Le palais de Kensington, qui gère la communication du prince et de la princesse de Galles, a cependant exclu lundi de rediffuser le cliché original non modifié.

Quand cette photo a-t-elle été prise exactement? Quelles ont été les modifications apportées? Était-ce une combinaison de plusieurs photos?

Kensington palace est resté muet.

Il avait publié le cliché dimanche pour la fête des mères au Royaume-Uni, précisant qu’il avait été pris “plus tôt dans la semaine” par l’époux de Kate, le prince William.

On y voit la princesse de 42 ans assise souriante, en jeans, pull et blazer, entourée de ses trois enfants.

La photo était accompagnée d’un court message de remerciement au public pour son “soutien continu au cours des deux derniers mois”.

Mais un examen détaillé montre plusieurs incohérences dans les alignements. Un bout de la manche gauche du gilet de la princesse Charlotte semble coupé. On y voit aussi une rupture nette dans la fermeture éclair de la princesse Kate. Sa main droite posée sur le pull de son fils Louis est floue, alors que le pull est net. Et les cheveux de Charlotte se terminent aussi de façon abrupte sur son épaule droite.

Question de “confiance”

Après avoir relayé la photo fournie par le palais, les agences Associated Press (AP), Reuters, Getty et AFP ont décidé dimanche soir de la dépublier, une décision collective rare. 

“Les principales agences de presse ont estimé que ces modifications ne respectaient pas les standards éthiques de la profession, et elles ont convenu collégialement de retirer cette photo de leurs plateformes de diffusion” a expliqué le directeur de la photo à l’Agence France-Presse Éric Baradat. 

L’agence britannique PA a fait de même lundi, invoquant l’absence de “clarification” du palais.

Le chroniqueur royal de la chaîne privée ITV Chris Ship a souligné que cette photo destinée à contrer les théories du complot et rassurer sur l’état de santé de la princesse a au final fait “exactement l’inverse”.

Selon Peter Hunt, autre commentateur royal, l’affaire est embarrassante pour le palais de Kensington car “les gens vont à présent se demander si on peut leur faire confiance et les croire” concernant la santé de la princesse. 

Elle continue à aller mieux et doit, selon le palais, reprendre ses activités publiques après Pâques. Il avait fait savoir après l’opération qu’il ne s’agissait pas d’un cancer, mais n’a jamais donné de détails sur l’opération, nourrissant les rumeurs sur les réseaux sociaux. 

Pour Laura Clancy, spécialiste des médias à l’université de Lancaster, “quand la famille royale diffuse une image, (les tabloïds) la diffusent sans poser de question”. Et bien que les correspondants royaux craignent de perdre leurs accès s’ils contrarient la monarchie, les médias britanniques ont été “d’une certaine façon obligés de réagir une fois que les cinq grandes agences ont retiré la photo”, dit-elle aussi à l’AFP.

La polémique a largement éclipsé la cérémonie lundi après-midi à l’abbaye de Westminster pour la journée du Commonwealth, l’un des grands rendez-vous annuels pour la famille royale.

Le prince William était présent, ainsi que la reine Camilla et les membres actifs et en bonne santé de la famille.

Le roi Charles III, atteint d’un cancer et qui a suspendu toutes ses activités publiques début février, avait enregistré un message vidéo pour l’occasion, promettant de servir “au mieux de ses capacités” ces 56 pays, dont beaucoup issus de l’ancien empire britannique.

Une poignée de manifestants antimonarchie ont manifesté pour l’occasion à Londres.

spe-ved-bd/cla/ib

La photo de la princesse Kate et ses enfants diffusée par le palais de Kensington le 10 mars 2024, accompagnée d’agrandissements montrant les principaux endroits où des retouches ont été effectuées.
• Prince of Wales