La Région lance les bus interurbains

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Par Anthony BASSIEN-CAPSA
[email protected]

Carte du réseau de bus interurbains de la Région Guadeloupe • RÉGION GUADELOUPE

Depuis le début de mois, le conseil régional a lancé un nouveau réseau de transport interurbain. L’objectif est d’assurer une meilleure desserte des communes de l’archipel. Quatre secteurs sont concernés le nord Grande-Terre, le Nord Basse-Terre, la Côte-sous-le-Vent et le Sud Basse-Terre. 

Vous l’avez peut-être vu cette campagne
publicitaire à la télévision ou dans la presse écrite, ou vous
l’avez peut-être écouté à la radio : la Région Guadeloupe vient de
lancer un réseau de bus interurbains, destinés à desservir les
communes de Guadeloupe dépourvues de transports collectifs (excepté
celles des communautés d’agglomération Cap Excellence et La Riviera
du Levant, déjà desservies par les bus de Karu’Lis). La
collectivité va ainsi combler l’absence de dessertes des
intercommunalités dépourvues d’organismes de transports publics
selon quatre secteurs géographiques de l’archipel que sont la
Grande-Terre, le Nord Basse-Terre, la Côte-sous-le-Vent et le Sud
Basse-Terre. Il n’est toutefois pas encore prévu de lignes pour
Marie-Galante ou Les Saintes. On peut noter que ces bus
interurbains seront amenés à remplacer ceux de la Corniche d’Or,
organisme de transports publics dont les bus desservaient le Nord
Basse-Terre de 2013 à 2019, mais aussi apporter un complément aux
bus des TUNGT (Transports urbains du nord Grande-Terre) qui
desservent le Nord Grande-Terre depuis juin 2021. 

Offrir un service de qualité

Mais le lancement du réseau de bus interurbains
par la Région subit un couac : des usagers, aussi bien en
Grande-Terre qu’en Basse-Terre les ont attendus désespérément. Les
lignes circulent principalement sur