La rétention devient « l’antichambre de la salle d’embarquement » Guyaweb, site d’information et d’investigation en Guyane

The content originally appeared on: Guyaweb

Ne sachant que faire des mules qui embarquent par dizaines à chaque vol Cayenne-Paris, les autorités mettent désormais à contribution le Centre de rétention administratif de Matoury, l’un des centres de France où l’on enferme déjà le plus. Questionnée sur sa politique d’enfermement et d’éloignement forcé, la préfecture refuse de répondre. Installé au bord de la voie rapide qui dessert l’aéroport, avec pour décor un lotissement familial et des murs grillagés, le Centre de rétention administratif (CRA) de Matoury reçoit de plus en plus de mules, ces femmes et ces hommes, parfois tout juste sortis de l’adolescence, à qui l’on…