L’affaire de l’étude notariale devant le tribunal administratif

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Presque deux ans après la dissolution de l’étude notariale Montalban à Pointe-à-Pitre, l’affaire sera jugée aujourd’hui sur le fond.

Par arrêté du 2 septembre 2020, le garde des sceaux décide de dissoudre l’office notarial de Liliane Montalban, atteinte par la limite d’âge. « Jamais un office n’a été dissout en France », affirme la notaire qui ce matin verra sa demande d’annulation de l’arrêté, examinée par le tribunal administratif de Basse-Terre. Il ne s’agit là que d’un épisode d’une longue série tragico-dramatique qui a débuté depuis septembre et sans aucun doute quelques mois avant. Car si…


France-Antilles Guadeloupe
1039 mots – 19.05.2022