L’ancien ministre de la Culture et homme de télévision Frédéric Mitterrand est mort

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

L’ancien ministre de la Culture et homme de télévision, Frédéric Mitterrand, est mort, a annoncé sa famille à l’AFP ce jeudi. Il avait 76 ans.

Frédéric Mitterrand, ancien ministre de la Culture et neveu de l’ancien président de la République, est mort après une lutte de “plusieurs mois contre un cancer agressif”, a annoncé sa famille à l’AFP ce jeudi. Il était âgé de 76 ans. 

Cette disparition “me bouleverse”, a réagi Jack Lang, sur le réseau social X. “Une amitié de plus de 60 ans nous liait d’une affection inaltérable. Il a tout au long de sa vie servi les arts avec passion, érudition et amour”, a poursuivi l’ancien ministre de la Culture. “Par dessus tout, j’appréciais son intelligence vive, son humour décapant, sa tendresse infinie, sa bonté rare. Frédéric était tout à la fois l’élégance et la passion”.

Une lutte contre un “cancer agressif”

Frédéric Mitterrand avait plusieurs fois confessé sa “mauvaise vie”. Il a ainsi fait le récit en 2005 du tourisme sexuel qu’il avait pratiqué en Thaïlande et au Maghreb. D’abord salué, son livre suscitera ensuite la polémique, l’obligeant à se défendre de toute relation avec des mineurs ou d’apologie de la pédocriminalité.

“Il luttait depuis plusieurs mois contre un cancer agressif”, écrit sa famille dans son communiqué transmis à l’AFP. Cette personnalité inclassable avait annoncé en avril 2023 être “malade (…) depuis trois mois”“Je porte une casquette parce que je suis malade”, avait-il déclaré alors qu’il était l’invité de Pascal Praud, sur CNews, en laissant deviner qu’il s’agissait d’un cancer. “Moi, face à ma glace, le look chimio, je n’en veux pas. (…) Je n’ai pas envie qu’on voie que je suis malade, donc je suis un peu moins malade quand j’ai ma casquette. Tout le monde sait que c’est un combat qui est très rude. Mais il n’y a pas d’autre solution : c’est marche ou crève. On me dit que j’ai beaucoup de courage, mais non. Si on aime la vie, on continue”, avait-il ajouté.