Le 35ème album d’Anzala est en disponible uniquement en vente directe

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

A l’approche des fêtes de Pâques, on ne peut s’empêcher de fredonner sa chansonnette ” Krab ka déklaré ” qui dépeint si bien notre tradition. Au rythme du gwoka, le crabe d’Anzala raconte comment, à Pâques, il est pourchassé. C’est seulement sous terre qu’il trouve un peu de répit. 

Qui est cet interprète, auteur, compositeur atypique et à succès ? 

“La chanson Krab ka déklaré figure sur mon premier album sorti en 1971. Un ami de Raymond Célini m’a vu chanté en Léwoz, il m’a dit qu’il fallait que je lui présente les titres que j’avais inventés. Je lui ai chanté Krab ka déklaré. Il a écouté, il appelé sa femme qui a beaucoup aimé mon style, ils étaient très emballés. Nous avons alors enregistré l’album qui a eu beaucoup de succès.”

Yvon Anzala , est né en 1948 à Saint-Guillaume route de Château Gaillard. Tout le monde le surnommait Auberge. Il a enregistré 35 albums, les quinze derniers ont été autoédités grâce à sa maison d’édition les Trois A (d’Anzala).  Ce dernier “disque” est paru il y tout juste trois mois et s’intitule “50 ans de musique avec les 3 “. Il est composé d’une trentaine de morceaux dont plusieurs reprises et quelques nouveautés entonnées avec ses filles choristes et son fils batteur.

Question à Anzala : Comment avez-vous rencontré la musique ?

J’ai grandi au Moule. Mes parents avaient huit enfants, deux filles et six garçons ; J’étais le sixième. Je suis entré à l’école à 7 ans et j’ai dû arrêter vers 13 ans pour travailler avec mes parents. J’ai coupé la canne et entretenu des jardins. La vie était dure, nous étions pauvres mais nous ne manquions pas d’affection. Vers 16 ans je suis entré en apprentissage, j’ai appris à travailler le bois. Je suis devenu charpentier puis plus tard chauffeur livreur. A côté de tout cela, j’ai toujours aimé chanter. Mon modèle était Sergius Geoffroy. J’ai appris tout son répertoire par cœur. Vers l’âge de 17 ans, j’ai eu ma première mobylette qui m’a permis de sortir avec les amis, nous nous rendions en léwoz ou en veillée mortuaire et c’est là que nous pouvions chanter et jouer. J’ai commencé à chanter en public comme cela. 

La suite, dans notre prochaine édition…

Pour vous procurer cet album sous forme de Clé USB ou de CD composez le 0690 466 920.

Anzala – ka
35 albums, ici il en manque quelques uns ! – ka