Le collège Félix-Eboué sous haute tension

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Petit-Bourg

« Nous ne pouvons plus tolérer l’inacceptable. » Voilà les mots de l’association des parents d’élèves de la Fapeg, de la commune de Petit-Bourg, qui dénonce l’insécurité grandissante au sein et aux abords du collège. Depuis septembre 2021, leurs courriers et pétitions n’ont pas reçu de réponses concrètes. L’impatience et l’exaspération montent alors que la direction de l’établissement juge la situation « pas plus alarmante qu’ailleurs ».

La scolarité au sein de la commune de Petit-Bourg semble difficile ces derniers temps. Après l’appel à la mobilisation du collectif Lékol Tibou, ce sont les associations de parents d’élèves qui s’insurgent contre les conditions d’apprentissage et l’environnement offerts à leurs enfants au sein de certains établissements de la commune. Dans leur ligne de mire : les écoles élémentaires de Montebello et Carrère et le collège Félix-Eboué. « La crise que nous traversons depuis…


France-Antilles Guadeloupe
1070 mots – 13.04.2022