Le gouvernement s’attend à un déficit autour de 5,6% en 2023, selon la presse

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

L’exécutif table désormais sur un déficit public de l’ordre de 5,6% du PIB en 2023, un fort dérapage par rapport aux 4,9% initialement prévus, selon des informations de presse publiées mercredi.

Selon Les Echos qui citent “des sources gouvernementales”, les dernières prévisions de l’exécutif estiment le déficit de l’an dernier autour de 5,6% du PIB.

Le Figaro cite, lui, une source selon laquelle le déficit atteindrait 5,5 % avec une marge d’erreur de 0,3 point.

Début mars, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a averti que le déficit serait “significativement au-delà des 4,9%” en 2023, ce qui était l’objectif fixé par le gouvernement.

En 2024, le gouvernement prévoit 4,4% de déficit, ce qui serait difficilement atteignable dans ces conditions, a fortiori avec une baisse de la croissance du PIB prévue cette année, à 1% selon le gouvernement.

Le chiffre du déficit 2023 sera confirmé mardi prochain par l’Institut national de la statistique (Insee), un mois avant que deux agences de notation, Fitch et Moody’s, se penchent sur la dette française.

Le président de la République Emmanuel Macron a reçu mercredi en fin d’après-midi son ministre de l’Economie Bruno Le Maire, ainsi que ceux chargés des collectivités locales et des affaires sociales, Christophe Béchu et Catherine Vautrin.

Il a aussi convié à dîner les chefs des partis et groupes parlementaires qui composent sa majorité pour parler de la situation politique et des finances publiques.

kap/ico/nth