Le lupus, une maladie auto-immune, évolutive et mystérieuse

The content originally appeared on: Guadeloupe FranceAntilles

Par Marie VANDEWOESTYNE
[email protected]

Le lupus se déclare le plus souvent chez des femmes en âge d’avoir des enfants. La grossesse, entraînant des changements hormonaux, peut aussi déclencher un lupus. • DR

Le lupus est une maladie chronique auto-immune qui se manifeste par des symptômes cutanés et parfois articulaires et qui touche surtout les femmes. Focus sur cette maladie qui touche trois fois plus de personnes en Guadeloupe qu’en France hexagonale.

Avec près de 30 000 personnes atteintes en France
et dans les Dom-Tom, le lupus est l’une des plus courantes maladies
rares. La prévalence (nombre de cas pour 100 000 habitants) est
trois fois plus élevée en Guadeloupe (41/100 000 en France
hexagonale vs 127/100 000 en Guadeloupe). C’est une maladie
auto-immune, inflammatoire, systémique et chronique, liée au
dysfonctionnement du système immunitaire. Malgré les avancées
scientifiques, cette malade, selon sa forme, reste encore incurable
aujourd’hui.

Différents types de lupus

Le lupus provoque une inflammation qui peut
toucher de nombreux organes ou tissus. C’est ce que l’on appelle
une maladie systémique. C’est également une maladie chronique, les
atteintes d’organes pouvant durer plusieurs semaines voire des
années. Le lupus peut se manifester sous plusieurs formes. La forme
la plus courante est le lupus systémique aussi appelé « lupus
érythémate ». Il existe d’autres formes de lupus, comme le
lupus discoïde,…