Le « rond-point de la résistance » doit être libéré

The content originally appeared on: Martinique FranceAntilles

Saisi par la Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique, le tribunal administratif a ordonné lundi soir aux soignants et militants installés au rond-point de la Présence africaine de quitter les lieux.

Depuis novembre 2021, soignants et syndicats sont mobilisés sur le rond-point de la Présence africaine pour contester l’obligation vaccinale des soignants. Désormais, l’heure du déménagement a sonné. Le tribunal administratif a tranché en faveur de la Chambre de commerce et d’industrie de la Martinique (CCIM). Le 27 avril dernier, la juridiction, saisie par la CCIM, avait examiné la requête visant à déloger les militants installés depuis plusieurs mois à l’entrée du Grand Port…


France-Antilles Martinique
349 mots – 04.05.2022